Découvrez votre constitution en iridologie : la structure irienne de vos yeux vous révèle bien des secrets sur votre santé

Découvrez votre constitution en iridologie : la structure irienne de vos yeux vous révèle bien des secrets sur votre santé

Découvrez votre constitution en iridologie : la structure irienne de vos yeux vous révèle bien des secrets sur votre santé

L’iridologie est un art et une science en même temps. Elle permet de déchiffrer un des langages de la nature, celui que les yeux expriment et plus exactement les iris.

Lors d’une lecture irienne, nous étudions tout d’abord l’iris dans son ensemble : les couleurs, les textures, les signes iriens, les conditions.

Ces renseignements déterminent votre terrain biologique également appelée constitution irienne.

Cette constitution soutien tous les processus vitaux et maintient les conditions optimales venant à renforcer votre organisme entier.  Par conséquent, elle accède au pouvoir d’autoguérison de votre physiologie.

L’uniformité des fibres de la trame détermine la vitalité et la résistance de votre organisme. 

Dans cet article, nous commencerons par explorer la densité d’une trame irienne, véritable héritage familial. De ce fait, bien avant de vous parler de la couleur, nous aborderons la structure fibreuse de l’iris.

La qualité constitutionnelle est mesurée à travers différentes échelles, selon les approches de grands Iridologues. Partons de la plus simple, celle du Docteur Pierre Fragnay qui les classait en 3 catégories.

Une constitution robuste permet au corps d’être plus efficace dans la conservation des nutriments, l’élimination des déchets métaboliques et la poursuite de ses activités cellulaires. En d’autres termes, plus la constitution est solide, plus le corps est habile à maintenir son fonctionnement optimal.

Vous trouverez alors une trame très serrée avec des fibres très fines. Un peu comme si nous avions peignés les cheveux d’un enfant modèle.

J’ai tendance à dire aux étudiants que j’accompagne que c’est la constitution qui a hérité d’une Ferrari à la naissance. Cependant rien ne sert de rouler à 260 sur l’autoroute et d’oublier de s’arrêter sur les aires de repos …

La trame moyenne sera un mix entre cette première catégorie et la suivante.

Tandis qu’une constitution faible qui ne pourra pas combler tous les besoins nutritifs aura une diminution métabolique. Ce qui entrainera un cumul des toxines plus rapide.

La trame sera alors plus relâchée, voire même déchiquettée, laissant percevoir vacuoles et lacunes.

Cependant, pas de panique. Même si l’héritage à la naissance ressemblerait plus à une trotinette … Il est possible d’y trouver son compte avec une bonne hygiène de vie, il est possible d’améliorer l’état de santé d’une personne.

Finalement, ne dit-on pas « Qui veut aller loin, ménage sa monture » ?

Articles similaires

Articles

Les 8 idées fausses sur l’iridologie : Démystification de l’iridologie selon Bernard Jensen

Les 8 idées fausses sur l’iridologie : Démystification de l’iridologie selon Bernard Jensen

Les 8 idées fausses sur l’iridologie : Démystification de l’iridologie selon Bernard Jensen

L’iridologie est une façon d’être, une philosophie de vie. Nous pouvons limiter le plus possible les perturbations profondes ressenties dans notre quotidien par un régime de vie équilibré. L’épigénétique nous le confirme.

Bien que l’iridologie soit utilisée depuis des siècles, de nombreuses idées fausses persistent d’être véhiculées sur ses capacités.

Même si elle permet d’accéder à de nombreuses informations de votre Être intérieur, certaines personnes qui ne connaissent pas l’iridologie ont des attentes irréalistes. Tout comme d’autres peuvent également avoir certains préjugés sur cette pratique. 

En définitive, tout ceci nuit à sa réputation et sème la confusion dans l’esprit des gens.

Dans cet article, nous allons démystifier 8 idées fausses courantes sur l’iridologie. Telles que présentées par le célèbre iridologue américain Bernard Jensen.

Cela étant, afin de mieux comprendre les limites et les avantages de cette pratique controversée mais oh combien, inspirante.

 Bernard Jensen

« La nutrition est le seul remède qui peut apporter une récupération complète et peut être utilisé avec n’importe quel traitement.

N’oubliez pas que la nourriture est notre meilleur remède !« 

Démystifier l'iridologie est primordiale

1

Ne nomme pas les maladies

Cependant, il est fréquent de voir se développer des situations et des conditions avant même que des symptômes physiques n’apparaissent.

2

Ne révèle pas les opérations

Simplement, parce que lorsqu’elles sont effectuées sous anesthésie, les impulsions nerveuses sont contournées.

3

Ne révèle pas la maternité

Eh oui … Il s’agit bien d’un état normal chez la femme.

4

Ne révèle pas la présence de calculs

Autrement dit, ils sont des substances inorganiques et ne sont donc pas liées à des terminaisons nerveuses.

5

N'est pas une analyse psychique

Néanmoins, elle porte son l’intérêt sur les perturbations du corps.

6

Ne peut déceler les accidents survenus dans votre vie

En effet, elle ne voit que les tissus endommagés.

7

Ne peut mentionner de pathologie spécifique

C’est pour cela que la tolérance au stress varie d’un individu à l’autre. Ce qui peut être considéré comme une pathologie chez une personne peut ne pas déranger une autre personne.

8

Ne peut localiser

les accumulations de parasites, germes ou bactéries

qui existent dans le corps

En revanche, elle indique l’état et l’évolution des tissus en tant que foyer d’infection.

Articles similaires

Articles

Les 9 points clés de Bernard Jensen pour comprendre ce que votre iris vous révèle

Les 9 points clés de Bernard Jensen pour comprendre ce que votre iris vous révèle

Les 9 points clés de Bernard Jensen pour comprendre ce que votre iris vous révèle

L’iridologie est une pratique qui permet d’explorer l’Univers intérieur de l’Être afin de lui révéler ses forces et ses marges de progression.

Selon Bernard Jensen, célèbre iridologue américain, l’iris est un véritable miroir de l’âme et du corps. L’iridologie est intéressante du fait qu’elle peut révéler de nombreuses informations sur notre état physique, émotionnel et même spirituel.

Toute personne informée et consciente est celle qui peut le mieux s’occuper d’elle-même. Une magnifique opportunité de reprendre son pouvoir personnel. N’est-ce pas ?

 

Dans son livre « L’iridologie à la portée de tous », Jensen présente une liste partielle qui permet de comprendre ce que nous révèle l’iridologie.

Cet article vous dévoile ces 9 points et les questions auxquelles vous pourriez répondre.

 Bernard Jensen

« Les maladies s’attaquent à un esprit faible et mal nourri« 

Les lois de l'Uniers s'exprime également à travers la Nature de l'Homme

1

Révèle la force constitutionnelle

Avons-vous une constitution forte ou faible ?

De quelle façon votre corps tolère-t-il le stress ?

2

Révèle le niveau de santé

Quel est votre potentiel de santé ?

Dans quelles conditions se trouvent vos tissus : Normale ? Aiguë ? Sous-aiguë ? Chronique ? Dégénérative ?

3

Révèle les forces et les faiblesses inhérentes

Dans quelles conditions se manifestent-elles ?

Quels tissus touchent-elles ?

4

Révèle les besoins nutritifs et chimiques

Quels sont vos éléments en carence ?

Quels sont vos besoins nutritifs ?

5

Révèle les toxicoses

Quelle est leur ampleur ?

Où se localisent-elles ?

6

Révèle la qualité de l'influx nerveux dans le corps

Quelle est la condition de votre système nerveux ?

Comment influence-t-il vos tissus ?

7

Révèle la réponse aux traitements

Comment votre corps se régénère-t-il ?

A quel rythme ?

8

Révèle le niveau d'acidité et de mucus dans le corps

Où sont les accumulations ?

Quels systèmes influencent-ils ?

9

Révèle le corps comme une structure unifiée

Quel est le niveau de santé « global » ?

Sous quel aspect se manifeste-t-il : physique, mental ou spirituel ?

Articles similaires

Articles

Lecture de l’iris : comment les différentes zones de l’iris peuvent révéler des informations sur notre santé

Lecture de l’iris : comment les différentes zones de l’iris peuvent révéler des informations sur notre santé

Lecture de l’iris : comment les différentes zones de l’iris peuvent révéler des informations sur notre santé

Image d'un Hibou bleu aux Iris bleus, symbole très utilisé en Iridologie moderne

Maintenant que nous avons abordé l’iridologie et son fonctionnement lors de l’article précédent, nous allons nous concentrer sur la lecture de l’iris et comment les différentes zones de l’iris peuvent révéler des informations sur notre terrain biologique.

Le processus de lecture de l’iris implique l’examen de chaque zone de l’iris pour détecter les caractéristiques qui peuvent indiquer des déséquilibres ou des affections.

Chaque zone de l’iris est associée à un système ou à un organe spécifique du corps, ce qui permet à un iridologue de comprendre les zones qui recevront une attention particulière.

Par exemple, la zone de l’iris correspondant au système nerveux peut révéler des informations sur l’état du système nerveux central et périphérique, tandis que la zone correspondante aux organes internes peut nous fournir des informations sur le fonctionnement des organes internes tels que le foie, les reins et les poumons.

Les zones correspondantes aux systèmes lymphatiques et immunitaires peuvent également donner des informations sur la capacité du corps à combattre les maladies et les infections.

La lecture de l’iris peut également révéler des informations sur la digestion, car la zone correspondante peut indiquer l’état du système digestif et de l’absorption des nutriments.

En utilisant cette méthode, les praticiens en iridologie peuvent aider à identifier les déséquilibres dans le corps avant qu’ils ne se manifestent sous forme de symptômes physiques. Cela permet aux individus de prendre des mesures préventives pour maintenir leur santé et leur bien-être holistiques.

Le plan pupillaire est l’une des zones importantes dans la lecture de l’iris en iridologie.

Cette zone est également appelée plan sphinctérien. Elle est proche de la pupille et s’étend jusqu’à la colerette. 

Le plan pupillaire est en lien avec le système digestif. Système qui est responsable de la digestion et de l’absorption des nutriments. Les variations de taille, de forme et de couleur de cette zone peuvent indiquer des déséquilibres dans le système digestif.

La loupe est bien souvent utilisée même en iridologie moderne

Les praticiens en iridologie peuvent utiliser cette zone pour détecter les déséquilibres dans le système digestif et fournir des recommandations pour aider à rétablir l’équilibre. En examinant cette zone, les praticiens en iridologie peuvent offrir des conseils personnalisés pour améliorer la santé digestive et le bien-être général.

La colerette est une autre zone importante dans la lecture de l’iris en iridologie.

Ce fil de dentelle qui semble courir au centre de l’iris marque une séparation entre le plan pupillaire et le plan ciliaire.

Elle se trouve autour de la circonférence de l’iris et est en lien avec le système orthosympathique. Une branche du système nerveux autonome qui participe à la régulation de nombreuses fonctions corporelles telles que la respiration, le rythme cardiaque et la digestion.

De plus, la colonne vertébrale est visible à travers cette colerette.

Les variations dans la forme, la couleur et la texture de la colerette peuvent indiquer des déséquilibres dans le système nerveux parasympathique et les organes qu’il régule.

Photo en contre-plongée d'un escalier en spirale faisant rappelé l'iris d'un oeil que l'on peut observer en iridologie moderne

Les plans organique, radiaire et ciliaire sont en fait la même zone de l’iris.

En effet, différentes appoches nomment différemment le plan situé entre la colerette et la périphérie de l’iris. Il est une projection des organes et des glandes comme par exemple les reins, le foie, le pancréas, la vessie et les poumons. On y retrouve également le système lymphatique et le cercle de la peau.

Cette zone peut fournir des informations sur la fonction de ces organes et peut aider à détecter des problèmes de santé tels que des infections, des inflammations ou la présence de déchêts organiques.Dans cette zone on peut également y identifier les carences et les faiblesses  dans les fibres de l’iris. 

 

Le plan radiaire est donc une zone très importante pour la lecture de l’iris et peut fournir des informations clés sur les déséquilibres dans le corps, qui peuvent être corrigés en adoptant des changements de mode de vie et en utilisant des approches naturelles.

En comprenant mieux les différentes caractéristiques de cette zone, les gens peuvent mieux comprendre leur propre santé et prendre des mesures pour maintenir leur bien-être physique et émotionnel.

En somme, la lecture de l’iris est une pratique fascinante qui peut fournir des informations précieuses sur l’état de santé d’une personne.

En examinant les différentes zones de l’iris, les iridologues peuvent repérer des signes révélateurs de déséquilibres dans le corps, qu’ils soient d’ordre physique, émotionnel ou mental.

Cependant, il est important de noter que l’iridologie ne peut pas être utilisée seule pour diagnostiquer une maladie ou prescrire un traitement

C’est un outil complémentaire qui peut aider à identifier les domaines à travailler pour améliorer la santé globale de la personne.

Si vous êtes intéressé par l’iridologie, il est recommandé de consulter un praticien qualifié et de garder un esprit ouvert.

En effet, certaines personnes peuvent être sceptiques quant à l’efficacité de cette méthode, tandis que d’autres sont convaincues de ses bienfaits.

En fin de compte, chacun est libre de décider s’il souhaite explorer cette pratique et en tirer profit.

Articles similaires

Articles

Introduction à l’iridologie : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Introduction à l’iridologie : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Introduction à l’iridologie : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Image d'un Hibou bleu aux Iris bleus, symbole très utilisé en Iridologie moderne

De nos jours, les médecines alternatives sont de plus en plus populaires pour accompagner des personnes qui souhaitent un mieux-être.

Parmi elles, l’iridologie est une pratique qui consiste à étudier l’iris de l’œil pour identifier les terrains biologiques et leurs prédispositions à certaines conditions de santé.

Dans cet article, nous allons discuter de ce qu’est l’iridologie, de ses principes de base, de ses origines, de son fonctionnement, de ses preuves scientifiques et critiques, ainsi que de ses utilisations et limites.

L’iridologie est une pratique qui examine l’iris de l’œil pour détecter des signes de déséquilibre dans l’organisme.

Selon les praticiens de l’iridologie, chaque zone de l’iris correspond à un organe ou à un système du corps humain. Et l’état de l’iris peut donner des indications sur la santé de ces organes ou systèmes.

L’iridologie est souvent utilisée en complément d’autres pratiques de médecine alternative telles que l’homéopathie ou la naturopathie.

L’iridologie remonte à l’Antiquité, lorsque les médecins grecs utilisaient déjà l’observation de l’iris pour diagnostiquer les maladies.

Cependant, l’iridologie moderne a été développée au 19ème siècle par le médecin hongrois Ignaz von Peczely. Ce dernier a remarqué durant son enfance l’apparition d’une tâche dans l’iris de l’oeil d’un hibou lorsqu’il se blessa à la patte. Peczely a observé que la tache se situé dans l’iris correspondant au même côté que la patte cassée. Il supposa alors que la zone de l’iris pouvait être en lien avec la patte du malheureux oiseau.

La loupe est bien souvent utilisée même en iridologie moderne

Peczely a développé l’idée que chaque partie de l’iris correspondait à un organe ou à une fonction spécifique du corps. De plus, il posa une théorie selon laquelle les changements dans l’iris pouvaient révéler des problèmes de santé sous-jacents.

Cette théorie a ensuite été développée par d’autres praticiens d’iridologie.

Notamment Bernard Jensen, qui a popularisé l’iridologie aux États-Unis dans les années 1950 et 1960.

Les praticiens d’iridologie examinent l’iris de l’oeil à l’aide d’une lampe à fente ou d’un microscope, en utilisant une loupe pour observer les détails de l’oeil.

Selon les praticiens d’iridologie, chaque partie de l’iris correspond à un organe ou à une fonction spécifique du corps.

Par exemple, la zone située autour de la pupille représente le système digestif. Tandis que la zone située près de l’extérieur de l’iris représente le système lymphatique.

Les praticiens d’iridologie peuvent également évaluer la vitalité des organes ou des systèmes en fonction de la couleur. Mais aussi de la texture et des marques présentes dans l’iris.

Photo en contre-plongée d'un escalier en spirale faisant rappelé l'iris d'un oeil que l'on peut observer en iridologie moderne

En ce qui concerne les preuves scientifiques, des études ont été réalisées pour évaluer l’efficacité de l’iridologie.

Il convient de noter que malgré les critiques et les préoccupations concernant l’efficacité de la pratique de l’iridologie, certaines études ont révélé des résultats positifs.

Par exemple, une étude menée en 2005 a montré des résultats intéressants. Une corrélation significative entre certaines caractéristiques de l’iris et la présence de maladies coronariennes.

De même, une étude publiée en 2012 a conclu que l’iridologie peut être utilisée pour détecter avec précision les problèmes de santé courants. Tels que le diabète et l’hypertension artérielle.

Cependant, il convient de souligner que ces études ont été critiquées pour leur petite taille d’échantillons et leur méthodologie peu qualifiée. Et que des études plus vastes et mieux conçues seraient nécessaires pour confirmer ces résultats positifs.

En effet, les critiques les plus courantes adressées à l’iridologie seraient liées à son manque de validité scientifique. 

Notamment qu’elle souffre d’une absence de preuves solides pour étayer ses affirmations. 

De plus, ces critiques font l’impasse sur les résultats positifs de certaines études. Mais suggèrent que la plupart des affirmations de l’iridologie sont fondées sur des spéculations et des théories non prouvées scientifiquement.

Il faudrait alors pouvoir compter sur des études scientifiques plus conséquentes.

Des études scientifiques permettant d’être « acceptables » nécessitent des fonds en conséquence.

Mais qui les financerait ? Les Laboratoires ? Les gouvernements ? Les philantropes ? Pour le moment, il faut bien avouer que les volontaires sont inscrits aux abonnés absents. Le caritatif et le but non lucratif semblent avoir trouvé leurs limites.

En fin de compte, l’iridologie est classée comme une pratique controversée dans la communauté scientifique et médicale. Et son utilisation doit être considérée avec prudence. Ce qui est une bonne chose.

Puisqu’elle n’a pas pour ambition d’être intégrée à l’approche médicale. Elle n’est pas un acte médical et n’est pas utilisée par des médecins mais bien pratiquée par des éducateurs de santé.

L’iridologie est souvent utilisée en complément de la médecine conventionnelle avec tous les bénéfices qu’offre la médecine intégrative.

L’iridologie peut être utile pour aider à identifier les déséquilibres et les faiblesses du corps. Et ce, avant que des symtômes ou des maladies ne se développent. De plus, elle permet d’évaluer l’état général de santé et de bien-être d’une personne.

 

En examinant les iris, les praticiens d’iridologie peuvent également identifier les causes sous-jacentes des problèmes de santé. Telles que des déséquilibres nutritionnels ou hormonaux, des infections chroniques, des toxines environnementales, etc.

Cela peut aider à orienter les réformes hygiénistes vers la source du problème plutôt que de simplement traiter les symptômes. Autrement dit, elle permet de prendre des mesures préventives et de préserver la santé globale de la personne.

 

Enfin, l’iridologie peut également aider les personnes à mieux comprendre leur propre corps et leur propre santé. Les encourageant à adopter un mode de vie plus sain et à prendre en charge leur propre bien-être.

N’est-ce pas là, la plus belle des approches préventives ?

En revanche, l’iridologie ne doit pas être considérée comme une méthode de diagnostic médical et ne doit pas être utilisée comme tel. Elle n’a pas vocation à diagnostiquer des maladies.

Tout comme, il est important de noter que l’iridologie ne doit pas être considérée comme un substitut aux soins médicaux conventionnels, et qu’elle doit être utilisée avec prudence et discernement.

 

La loupe est bien souvent utilisée même en iridologie moderne

Bien que son origine et son efficacité ne soient pas scientifiquement prouvées, de nombreux praticiens et personnes ont signalé des résultats positifs en utilisant cette méthode.

Il est également important de souligner que la pratique de l’iridologie vous encouragera à vous orienter vers une alimentation équilibrée, de l’exercice régulier, de bonnes habitudes de sommeil et une hygiène de vie saine.

En résumé, l’iridologie est un outil qui consiste à examiner les iris pour détecter les déséquilibres et les faiblesses du corps.

Vous restez alors l’acteur principal de votre santé et reprenez ainsi votre pouvoir personnel, en toute autonomie.

En fin de compte, la pertinence de l’iridologie dépend de chaque individu et de ses besoins de santé spécifiques.

Si vous êtes intéressé par l’iridologie, il est recommandé de rechercher un praticien qualifié et de discuter de vos préoccupations et de vos besoins de santé avant de vous engager dans cette démarche alternative.

Articles similaires

Articles

Scroll vers haut de page